Comment réussir sa vie ?

03 octobre 2013

Comment réussir sa vie ?

La grande majorité des personnes sensées recherchent une chose : la réussite. Qu'elle soit familiale, professionnelle, personnelle, elle constitue un moteur fort parfois inconscient de notre vie. Vouloir réussir dans sa vie, c'est vouloir chercher un avenir prometteur, de qualité, et pour certains l'estime des autres.

La réussite a une fondation : nos qualités intrinsèques (celles de notre esprit). Si on avance à l'aveuglette, on va saisir les choses comme elles viennent sans influence sur notre niveau naturel... mais par contre, si on prend conscience de ce qui fonde notre réussite, on peut renforcer ses bases tel un maçon qui construirait des fondations solides pour son édifice, on peut chercher à progresser consciemment et ainsi devenir ainsi meilleur et plus fort.

L'essence et le vrai trésor pour réussir sa vie réside dans ses qualités intrinsèques, c'est-à-dire celle de notre esprit. Ce sont ces qualités qui vont influer sur notre personnalité.

Sommaire : 

- Savoir préserver sa santé

- Le « cocktail » tonique du gagnant
          * l'intelligence
          * la confiance
          * la directivité (caractère, force intérieure)
          * l'ambition
          * être actif

 

Savoir préserver sa santé

C'est un point préalable mais auquel on ne pense pas souvent car pour la plupart des gens, c'est de l'acquis mais pourtant, il vaut que l'on mette l'accent dessus car c'est une base importante.
Savoir préserver sa santé, c'est savoir protéger et garder ce socle fondateur sur lequel toutes bonnes choses (bonheur, réussite, joie, épanouissement) se basent. Sans une bonne santé, cette combinaison de bien-être est difficilement possible. Et pour une personne a déjà mis un pied dans ce bonheur mais qu'elle perd la santé, c'est tout l'édifice qui vacillera voir s'effondrera.
La bonne santé est une des bases préalable, le cas échéant si ce socle est brisé, il faut un travail intérieur et un mental d'acier pour rejoindre la réussite.
Pour éviter cela, et parce qu'il vaut mieux prévenir que guérir, voici quelques conseils à avoir en tête pour mieux gérer sa santé.

- Le « cocktail » tonique de qualités intérieures qui constituent l'essence du « gagnant »

* L'intelligence :
cette qualité extrêmement importante est développé plus en profondeur sur cet article qui lui est consacré. La ligne directrice qui tire vers le haut consiste à placer le couple réflexion-logique-intelligence et la recherche de l'excellence comme fondation de ses ambitions et de ses actions.

* La confiance :
C'est la foi en ses capacités, en ses compétences et c'est le moteur de la réussite.

Si la confiance est forte, il faut tout faire pour que cela se traduise sur l'attitude, les actes, le comportement. Une personne quoiqu'elle fait, si elle le fait avec le couple intelligence-confiance, le résultat sera toujours de la meilleur qualité possible.
Car l'intelligence amène la réflexion efficace, optimale et la confiance, cette puissance de sécurité.

On ne peut apporter la sécurité aux autres si on n'est pas soi-même sur de soi.

Si la confiance est basse, il faut chercher à augmenter ce potentiel. C'est d'abord commencer à s'aimer (sans tomber dans le nombrilisme) avant toutes choses car l'estime de soi est essentiel dans la confiance.

Lorsque la confiance est quasi-absente ou faible, c'est le doute, les hésitations, la peur, le manque de sécurité qui prend la place et la qualité et la réussite sont incompatible avec cette négativité.

Donc, si il y a carence, il s'agit d'agir sur l'amour de soi, de réagir en conséquence afin de ne pas laisser les autres abaisser cet estime de soi (en faisant preuve de plus de caractère) et d'agir en accumulant connaissances-expérience-activités afin de progresser ou de se convaincre qu'on est capable de bien des choses.

* La directivité :
Si une personne ne sait pas où elle va, elle ne peut pas logiquement arriver à destination.

La bonne pratique est d'avoir toujours une destination claire et précise en tête dans ce que l'on fait. Savoir garder le cap si c'est le meilleur choix... le choix le plus intelligent.

La directivité est capitale pour éviter de chavirer au gré des vagues (les soucis que l'on pourrait rencontrer sur notre chemin), au gré du courant (les avis contraires à ses convictions). Tel le capitaine d'un navire (celui de sa vie), une fois que l'on a trouvé la meilleur destination, il faut savoir maintenir le cap et parfois mettre quelques coups de gouvernail.

La force de caractère, la conviction (croire en ses idées) est un vecteur important pour maintenir son point de vue (si on juge qu'il est bon), ses idées, ses concepts... parfois pour s'imposer.

Une parenthèse, il faut distinguer directivité et entêtement car dans la directivité, la personne ne succombe pas aux avis contraires, demeure ferme sur sa position mais reste ouverte à une meilleur proposition si elle existe, ce qui se traduirait par : « je pense que j'ai la meilleure solution mais je suis ouvert si vous avez meilleur ». Dans l'entêtement, il n'y a pas cette notion d'ouverture d'esprit qui consiste à écouter tous les avis.

La directivité et la force de caractère constitue la force intérieure (qui est indépendante de l'apparence physique) mais qui en est bien plus importante et elle a son rôle à jouer sur notre ambition.

*L'ambition :
C'est toujours regarder vers le haut, c'est voir loin pour son avenir et aller chercher ce qui nous tirerait vers le haut. C'est vouloir s'élever socialement et professionnellement. C'est vouloir faire de sa vie une réussite.
L'ambition c'est cette dynamique qui pousse une personne à ne pas rester statique et inerte mais plutôt avancer dans la vie, à progresser.

La corrélation entre l'ambition et les personnes qui réussissent est très fort. Par ailleurs, avoir un ou des modèles de génie dans son domaine d'activité peut servir à nourrir cette ambition par l'inspiration qu'il(s) apporte (pourvu de toujours apporter de la création, son propre style personnel et de ne pas rester dans l'ombre de la copie).

L'ambition doit agir comme un propulseur et elle est rendu concrète grâce à l'activité.

Il s'agit aussi de viser l'excellence. Etre expert dans un domaine, faire partie des tout meilleurs dans ce que l'on sait faire et ce que l'on aime faire.

* être actif :
Faire des projets constructifs, en parler autour autour de soi, c'est un premier pas vers l'activité mais le plus important reste sa concrétisation. Une fois que le projet est murement réfléchi et qu'il en vaut la peine (recueillir quelques avis extérieurs de personnes sensées est aussi une bonne idée), il s'agit de passer des paroles aux actes.

Les bienfaits de l'activité sont grands : ils permettent d'emmagasiner pleinement de l'expérience, des connaissances. Comme dans toutes nouvelles choses où l'on débute, on fait souvent des fautes au départ (les fameuses erreurs de débutants) et ça n'est jamais vraiment réussi... mais avec la pratique, c'est l'amélioration qui vient puis avec la persévérance, un bon niveau d'expertise dans le domaine.
L'activité forge nos compétences utiles aussi bien pour notre vie professionnelle que pour notre vie courante personnelle.

On lie souvent l'activité et la richesse, ce qui est judicieux car lorsque l'activité est faite avec réflexion et avec un horizon de construction, elle mène souvent à la richesse.

L'activité, c'est la concrétisation de ses projets, c'est être entreprenant, c'est faire preuve d'initiatives.
Elle maintient une vie dynamique, permet d'avoir une vie intéressante avec toujours de nouvelles choses à raconter. Elle a aussi une utilité sociale puisqu'elle permet de faire des rencontres et de se lier avec des personnes partageant aussi la même passion.

En somme, l'activité est étroitement liée à la vie.


En conclusion, les qualités de l'esprit constitue le socle de notre réussite. Aussi, il conviendra de les solidifier. Expériences constructives, connaissances, pratique sont là pour nous aider à nous fortifier.

 

Copyright - Blog édité par l'association Reactiv'